Quelle pose pour ma porte d’entrée ?

Le remplacement et la pose d’une porte d’entrée doivent être réalisés par des professionnels pour garantir une bonne étanchéité de la porte. Zilten vous propose un tour d’horizon des différentes façons de poser une porte d’entrée

 

La pose d’une nouvelle porte d’entrée en rénovation

La pose d’une porte d’entrée ne répond pas à une règle fixe. Tout dépend en effet du chantier, s’il s’agit d’une rénovation ou d’une construction neuve.

En rénovation, il existe 2 grandes techniques de pose de porte d’entrée :

  • Soit on dépose l’ancienne porte, avec son bâti puis on pose la nouvelle porte d’entrée sur l’emplacement laissé vide. Dans ce cas, on peut faire la pose de la nouvelle porte en tunnel, en feuillure ou en applique. Cette technique est appelé la dépose totale
  • Soit on conserve l’ancien dormant en place, s’il est en très bon état et solidaire de la maçonnerie. On vient alors superposer un nouveau cadre, avec un profil adapté, que l’on vient fixer sur l’ancien. cette technique s’appelle la pose sur dormant existant. Elle réduit un peu le passage disponible.

En neuf, on vient généralement poser la porte en applique par l’intérieur de la maison.

 

Les différentes poses de portes d’entrée

Les termes concernant une pose de porte d’entrée sont très spécifiques. Voici une définition des différentes poses possibles pour vous permettre de mieux les comprendre :

  • Pose de porte en applique : c’est la pose dite « en neuf » d’une porte. La porte vient en appui sur la maconnerie, face intérieure de la maison.
  • Pose de porte en tunnel : la pose, ici, s’effectue entre les murs.
  • Pose de porte en feuillure : dans le cadre d’une rénovation, lorsque le dormant de l’ancienne porte n’est pas conservé. L’ancienne menuiserie laisse donc une feuillure dans laquelle on va loger la nouvelle porte