Lexique

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

A

Ailes de recouvrement : partie du dormant qui recouvre le complexe isolant, une fois la porte posée.

 

B

Barillet : Elément cylindrique mécanique, format européen. Il s’actionne à la clé, et est inséré dans la crémone pour la verrouiller. En général, il est fourni avec 3 clés ou plus. Il peut être de sécurité supérieure en option.

 

Barre de tirage : élément décoratif qui permet également de saisir le vantail de la porte face extérieure, pour la manœuvrer. Ne remplace pas une <poignée>. La porte s’ouvre avec la clé depuis l’extérieur.

 

Béquille, poignée : permet la saisie du vantail et l’ouverture de la serrure, la béquille est implantée en règle générale à 1050mm du sol.

 

Bi-coloration : combinaison de couleurs entre la face extérieure et la face intérieure : couleur au choix dans le nuancier face extérieure ET couleur blanche face intérieure. Pour les portes Movingui, possibilité de couleurs au choix face intérieure, ou ton lasuré.

 

C

Cache fiche : élément décoratif posé sur les systèmes d’articulation de l’ouvrant.

 

Cimaise : élément décoratif posé horizontalement sur la traverse centrale du vantail. Elle peut-être galbée (bombée), en pointe de diamant (tas de sable), filante (toute la largeur), pour bouton (interrompue au centre).

 

Cintre surbaissé : géométrie haute de la porte correspondant à un arc de cercle, aussi appelée flèche.

 

Classement d’étanchéité AEV : classement d’une menuiserie testée à l’étanchéité à l’air, à l’eau, au vent. Ce classement est effectué par un organisme indépendant ou par essai en interne sur banc certifié.

 

Cochonnet du dormant : En se positionnant à l’extérieur de la maison, il s’agit de la partie visible du dormant lorsque celui-ci est fixé et que l’enduit est fini.

 

Coefficient Ud : Coefficient d'isolation mesurant les capacités d'isolation d'une porte d'entrée. Il est exprimé en W/(m².K). Plus la valeur du coefficient est faible, meilleure est l'isolation. Zilten est capable de fournir ces coefficients dans les toutes les compositions choisis.

 

Côte de passage : cote entre les 2 cochonnets du dormant.

 

Crédit d’impôt : mesure fiscale apparue au 01/01/2010 dans le cadre du grenelle de l’environnement. En 2011, elle vous permet d’obtenir un crédit d’impôt de 13% sur le prix de la porte seule (hors fourniture et pose), à ces 3 conditions :

  • la porte est fournie et posée par un artisan ou une entreprise qualifiée

  • la maison sur laquelle est placée la nouvelle porte est âgée d’au moins 2 ans.

  • La porte mise en place sur l’habitation doit bénéficier d’un coefficient ud inférieur ou égal à 1.8W/(m².K)

 

Crémone : dispositif de fermeture de la porte, dans lequel la rotation d’un organe de manœuvre, généralement simple et non amovible, est transmise par un mécanisme soit à une tringle unique, soit à deux tringles se déplaçant simultanément en sens inverse. Applicable à la fenêtre et aux châssis ouvrant.

 

 

D

Dimensions hors tout : hauteur x largeur extérieures de la menuiserie, exprimées en centimètres (dormant et ailes de recouvrement compris).

 

Dimensions tableau : dimensions nominales de la fenêtre (vue de l’extérieur). Elles correspondent aux dimensions de la baie maçonnée finie (enduit compris).

 

Dormant : cadre fixe, autour du vantail, scellé à la maçonnerie et destiné à recevoir un ou plusieurs vantaux de portes ou de fenêtres.

 

Dormant carré : dormant sans feuillure à brique, ni rainure tapée. Idéal pour la pose en tunnel.

 

Dormant élargi : section de dormant plus large que le standard. Technique utilisée en rénovation.

 

Dormant rénovation : dormant usiné pour un montage en rénovation. Il vient se fixer sur le l’ancien dormant sain en place et permet de remplacer sa porte sans travaux de démolition ni de finition. Technique réalisable sur l’ensemble de nos gammes.

 

Droite poussant : Sens d’ouverture de la porte, on pousse le vantail vers la droite en étant à l’extérieur.

 

F

Fiche (ou paumelle) : organe de rotation assurant la liaison vantail/dormant. Elles peuvent être réglées sous 3 dimensions : compressions ouvrant / dormant, hauteur, largeur.

 

Fixe en battant : partie d’une porte fixe simulant un ouvrant (semi fixe immobile).

 

Fixe en dormant : conception du fixe indissociable du dormant, remplissage directement dans la feuillure du dormant.

 

G

Gâche : pièce de sécurité métallique qui assure la fermeture des points de la crémone.

 

Gâche électrique : système d’ouverture électrique de la gâche d’une porte équipé d’un système de contrôle d’accès (interphone, digicode, etc.). Ce système est composé généralement d’un aimant électromagnétique, qui gère l’ouverture de la porte à l’aide d’une impulsion électrique envoyée, par le système contrôle d’accès.

 

Galet : sur les crémones, les galets ou rouleaux sont des petits cylindres métalliques qui guident le vantail contre le dormant en assurant la fermeture multipoint et le réglage des jeux.

 

Gauche poussant : sens d’ouverture de la porte, on pousse le vantail vers la gauche en étant à l’extérieur.

 

H

Heurtoir : accessoires de quincaillerie, fixé sur le vantail de la porte d’entrée d’une maison, et qui sert à frapper pour s’annoncer. Aussi fonction décorative.

 

Hors standard : Dimensions / caractéristiques ne correspondant pas à celles définies comme normalisée. C’est souvent le cas en rénovation. Exemple : des dimensions tableaux 2220 mm x 956 mm.

 

I

Imposte : châssis (ou cadre), fixe ou ouvrant, situé sur le dormant, au-dessous de sa traverse supérieure.

 

Imposte en faux ouvrant : partie haute fixe située au dessus du vantail simulant une possibilité d’ouverture.

 

Imposte fixe en dormant : partie haute fixe située au dessus du vantail avec un remplissage vitrage ou panneau directement dans la feuillure du dormant.

 

Imposte pleine : pièce monobloc haute située au dessus de la traverse du dormant.

 

J

Jet d’eau : pièce rapportée ou non, positionné en bas d’un ouvrant, ayant pour but de rompre le cheminement de l’eau et /ou de rejeter l’eau de ruissellement vers l’extérieur.

 

L

Laque : produit de finition qui donne la couleur au bloc-porte. Peut etre en poudre (sur l’aluminium) cuite au four (il s’agit du thermolaquage) ou liquide, et pulvérisé (sur les autres matériaux)

 

M

Moulure : partie qui sert d’ornement de menuiserie en soulignant les formes. Peut être saillante (moulure grand cadre). Assure parfois la liaison entre un remplissage et un bâti.

 

Moulures d’habillage : pièce généralement de faible section, destinée à masquer le joint de la liaison menuiserie gros-œuvre.

 

O

Ouvrant : synonyme de vantail.

 

P

Panneau : élément de remplissage, vitré ou plein, quel que soit le matériau.

 

Pêne : pièce mobile d’une serrure (crémone), qui bloque le battant de la porte en pénétrant dans la gâche centrale.

 

Plein cintre : géométrie correspondant à un ½ cercle.

 

Plinthe haute/basse : pièce d’ornement rectangulaire située en bas de porte décorative, elle sert aussi à rejeter l’eau et à protéger la bas de porte contre les coups.

 

Poignée (béquille) : permet la saisie du vantail et l’ouverture de la serrure, la béquille est implantée en règle générale à 1050mm du sol.

 

Q

Qualicoat / Qualimarine : labels de qualité attribués par un tiers à certaines chaînes de thermolaquage. Les points de contrôle sont : traitement de surface,

 

Quincaillerie : ensemble des pièces utilisées comme éléments d’assemblage, de mouvement, de manœuvre ou de condamnation d’une porte ou d’une fenêtre.

 

R

RAL : Nuancier international de définition des différentes teintes sur lequel tous les fabricants se sont alignés.

 

Renfort anti-dégondage : pièces mécaniques logées sur le champ de l’ouvrant et en fond de feuillure du dormant, assurant, par leur emboîtement, une protection à l’effraction.

 

Rouleaux : voir galets

 

Rupture de pont thermique : principe technique qui permet d’isoler thermiquement la face extérieure de la face intérieure d’un profilé. Cette technique permet d’obtenir la bonne isolation d’une porte et d’évite le phénomène de condensation.

 

S

Semi fixe : vantail similaire au vantail principal mais recevant en plus un système de condamnation haut et bas.

 

Seuil : pièce en travers fermant le cadre dormant d’une porte dans sa partie basse. Les seuils Zilten ont une hauteur normalisée, inférieure à 20 mm, conforme aux lois handicap.

 

Soubassement : partie inférieure comprise entre le décor bas et la traverse basse. Ne pas confondre avec le panneau bas.

 

T

Tapée : pièce de bois rapportée sur l’épaisseur du dormant d’une porte, du coté extérieur et destinée à compenser l’épaisseur du complexe isolant. Les dimensions courantes d’épaisseur totale de dormant (dormant + tapée) sont : 100 /120 /140 /160 /180 mm. Les dimensions intermédiaires sont réalisables en fonction des gammes.

 

Thermo laquage : traitement de protection et de finition des profilés et tôles aluminium par application d’une poudre polyester thermo durcissante cuite au four à une température de 190 degrés. Ce traitement est d’une épaisseur de 60 à 80 microns. L’unité de thermolaquage Zilten est labellisé Qualicoat et Qualimarine.

 

Tiercé : porte possédant plus d’un ouvrant.

 

Traverse : pièce constituant un des cotés horizontaux des ouvrages et parties d’ouvrages de menuiserie.

 

V

Vantail : ouvrage mobile, plein ou vitré, placé dans un dormant ou une huisserie et destiné, lorsqu’il est fermé, à s’opposer au passage.

 

Où acheter les portes Zilten ?

Revendeur portes d'entrées Zilten

Toutes nos portes d'entrées

Catalogue portes d'entrées zilten